Auteur.e : Patrick Schindler

L’anarchiste inachevé, Arthur Rimbaud

Patrick Schindler
26 jan. 2011 210 p., 5 €

1998-2008 Une décennie de luttes sociales

Patrick Schindler
26 jan. 2009 340 p., 18 €

Vie et combat de Margarethe Faas Hardegger

Patrick Schindler
01 dec. 2007 100 p., 8 €

L’anarchiste inachevé, Arthur Rimbaud

Patrick Schindler 26 jan. 2011 210 p., 5 €
Encore un livre sur Rimbaud ? Oui encore un ! Le but de cet essai est de se démarquer du phénomène de mode qui pousse souvent à dire n’importe quoi sur n’importe qui. Ma recherche consiste à essayer de savoir pourquoi l’adolescent qui rassemblait tous les ingrédients de l’anarchie s’écarta de la lutte sociale, de l’amour et enfin de la poésie pour plonger dans un individualisme itinérant. Si cette humble participation à son histoire pouvait donner aux adolescents l’envie d’enfiler à leur tour ses « souliers blessés, un pied près de leur cœur », afin de suivre Rimbaud sur ses traces remplies d’anarchie ! Qu’il les entraîne encore et toujours vers les affres les plus profonds de la création poétique, vers la jouissance, vers l’impossible, et qu’on laisse enfin le Rimbaud, qui voulait définitivement devenir un autre, le rester ! Arthur Rimbaud, l’anarchiste inachevé, oui... Car, cent vingt ans plus tard, il remue encore !...

ISBN 9782915514414

1998-2008 Une décennie de luttes sociales

Patrick Schindler 26 jan. 2009 340 p., 18 €
Dix ans déjà, dix ans seulement ? Dix ans de révoltes, de combats et d’espoirs. Selon les cas, parfois mais trop peu, euphorisants et la plus part du temps, si terrifiants et révoltants. Luttes trop souvent abandonnées par la résignation, la lassitude et l’écrasement du retour d’une droite pure et dure, de l’ordre moral, de l’obscurantisme religieux, de la prégnance du libéralisme et de l’absence d’utopies. Un site juridique indique sur Internet que depuis vingt ans, plus de trois cents lois et décrets liberticides ont été prononcés, nos espaces de liberté n’ont fait que de jour en jour, s’amenuiser... Après ce tour d’horizon, il est difficile de rester optimistes. Mais, fort de leur idéal utopiste, on sort de cet ouvrage, avec la conviction que les anarchistes - qui ne se sont jamais lassés dans le passé et ne se lasseront jamais dans l’avenir de se battre pour le droit de vivre dignement, de jouir et de choisir la société qu’ils et elles désirent - continueront à le faire. Joyeux et c’est pour ça que... Nous sommes et resterons toujours debout !

ISBN 9782915514162

« Anarchiste, syndicaliste et féministe suissesse romande, au début du XXe siècle »

Vie et combat de Margarethe Faas Hardegger

Patrick Schindler 01 dec. 2007 100 p., 8 €

Margarethe Faas Hardegger, dans son engagement féministe, n’est pas du tout ancré dans la mouvance des suffragettes... C’est une anarchiste, syndicaliste engagée ne faisant aucune concession à l’État bourgeois. Margarethe Faas Hardegger (1882-1963) est née à Berne. Après avoir travaillé quelques temps aux PTT, elle se lança dans des études de médecine alors qu’elle était déjà mère de famille. Parallèlement à son activité estudiantine, elle organisa des cercles de discussions et contribua à créer des syndicats. Par la suite, elle devint secrétaire de l’USS (Union syndicale suisse) et fit paraître en 1906 le premier numéro de l’organe de la Fédération suisse des ouvrières, Die Workaempferin. L’année d’après, la version romande est sortie sous le titre de l’Exploitée. Cependant, les relations entre le Comité syndical fédéral et Margarethe Faas s’altérèrent. Cette dernière trouva toutefois appui et solidarité auprès des Unions ouvrières (syndicalistes révolutionnaires). Ainsi leur organe La Voix du peuple se joint à l’Exploitée dans leur combat. En 1909, alors que l’Exploitée a déjà cessé de paraître, Margarethe Faas quittait le poste de secrétaire de l’USS, ce qui lui laissait une plus large liberté d’expression. Ainsi, libre de toute attache, elle continua sa vie durant à se battre pour une certaine justice sociale.
ISBN 9782915514070